Trading en ligne – 7 astuces pour une réussite!

La directive européenne de 2007 sur les instruments financiers MiF1 a été un élément plus que catalyseur de la démocratisation des marchés financiers puisqu’il s’en est suivi un engouement général pour les actifs financiers. En effet MiF1 levait la restriction aux seuls marchés financiers du commerce des produits financiers favorisant l’émergence des courtiers en ligne. Le canal offert par ces derniers aux particuliers fait sans aucun nul doute beaucoup d’heureux comme en témoignent les nombreux partages d’expériences sur les réseaux sociaux et sites dits de courtage social.

Le trading est un investissement qui peut soit rapporter soit être perdu. La réussite dans le trading suppose une maîtrise parfaite des risques de pertes encourus. Le point commun à tous ces gens qui réussissent dans le trading en ligne comme ils le dissent eux-mêmes très souvent c’est une discipline dans le risque.

Peut-être vous demandez-vous comment peut-on bien concilier discipline et risque… Découvrez en sept points comment construire votre réussite avec peu de risques.

  1. Bien se renseigner et s’imprégner du marché sur lequel on va effectuer son investissement

Le trading en ligne se pratique pour plusieurs catégories de marchés et d’actifs. La bourse par exemple proposent les actions de sociétés, les emprunts obligataires et les contrats à termes sur les matières premières et autres commodités. Le Forex ou Foreign Exchange ; les crypto-monnaies, les derniers types d’actifs à avoir fait leur entrée sur les marchés financiers ne sont également une catégorie distincte dans le trading en ligne (https://optionmag.fr/les-fondamentaux-du-trading/trading-en-ligne/).

Chacun de ces marchés répond à des logiques propres, et n’ont pas tous les mêmes facteurs favorables à la montée de leurs cours ou provoquant leur chute.

  1. N’investissez pas après un abattage médiatique à propos d’une valeur

Prenez quelques semaines voire mois pour vous donner le temps d’analyse de la valeur que vous avez repérer, se hâter pour profiter d’une hypothétique hausse des cours parce que les journaux en parlent ou sur insistance d’un ami est une erreur de débutant. Généralement les quand une valeur fait l’objet d’abattage médiatique c’est que la valeur va entamer bientôt son cycle de baisse des cours car les anciens investisseurs quittent précipitamment le marché alors que les prix sont hauts et attractifs, laissant les nouveaux arrivants connaitre seuls la baisse.

  1. La technologie est la botte secrète

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du trading à haute fréquence qui consiste pour certains traders bien lotis de recourir aux algorithmes pour analyser des milliers de données, de messages, de chiffres et graphiques pour faire à la seconde près le bon choix. Pour vos débuts, vous devez vous munir d’un minimum d’outils technologique permettant des analyses techniques des cours.

  1. Analyse poussive de l’information en relation directe et indirect

Les informations politiques, sociales, de performances économiques ont des influences directes sur les marchés ; la proportion de cette influence dépend de la nature intrinsèque même de l’actif. Imaginer le coût de l’annonce d’un attentat ou même de l’annonce résultats d’une entreprise sur les cours.

  1. Prédéfinir des stratégies d’entrées et sortie du marché

Le trading n’est pas une improvisation; vous êtes sûr de réussir à fructifier votre investissement si vous avez des règles c’est-à-dire des conditions que vous attendez de voir réunir avant d’investir ou de vous retirer d’un marché.

  1. Toujours arrêter les saignées dès qu’on en prend conscience

Il vaut mieux toujours revendre ses actifs (à perte parfois) que de les garder et attendre de les revendre à la prochaine hausse par ce que la chute des cours pourrait durer un temps qui vous sera profitable sur d’autres fronts.

  1. Tenir compte de frais dans les choix

Il est fréquent de voir des traders débutants s’engager avec des sites de courtages avant de se rendre compte qu’ils avaient minimiser les frais sur certaines opérations du courtier, à tel point que leurs investissements perdent tout intérêt malgré des gains substantiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *